Bulletins de paie : l’arithmétique du droit social

La simplification des bulletins de salaire longtemps promise restera un vœu pieu tant que le droit social ne sera pas lui même simplifié,  sans compter la part croissante de dématérialisation résultant de la DSN et du PAS.

En effet, la complexité du bulletin de paie résulte de celle des textes régissant les salaires et les charges sociales (Code du travail, Code de la sécurité sociale, conventions collectives, code général des impôts, etc…).

Pour les TPE, compte tenu de ces lourdeurs chronophages d’une part, et des risques de redressement urssaf liés à des erreurs dans la paie ou dans le calcul des cotisations sociales et des réductions y afférentes d’autre part,  il est fortement souhaitable d’externaliser l’établissement de la paie et des déclarations sociales.

Une réponse sur “Bulletins de paie : l’arithmétique du droit social”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *